mardi 16 janvier 2018

MEDJUGORJE INFORMATIONS ANNEE 2018



Message du 2 janvier 2018 confié à Mirjana


« Chers enfants, quand l'amour tend à disparaître sur terre, quand on ne trouve plus le chemin vers le salut, moi, votre Mère, je viens à vous pour vous aider à connaître la foi véritable, vivante et profonde. Pour vous aider à aimer en vérité. Comme Mère, j'aspire à votre amour mutuel, à votre bonté, à votre pureté. Mon désir est que soyez justes et que vous vous aimiez. Mes enfants, soyez joyeux dans votre âme, soyez purs, soyez enfants. Mon Fils disait qu'Il aimait être parmi les cœurs purs car les cœurs purs sont toujours jeunes et joyeux. Mon Fils vous a dit de pardonner et d'aimer. Je sais que ce n'est pas toujours facile ; la souffrance vous fait grandir spirituellement. Afin que vous puissiez de plus en plus grandir spirituellement, vous devez pardonner sincèrement, véritablement, et aimer. Beaucoup de mes enfants sur terre ne connaissent pas mon Fils, ils ne l'aiment pas. Mais vous qui aimez mon Fils, vous qui le portez dans votre cœur, priez, priez ! Dans la prière, vous ressentez mon Fils tout près de vous ; que votre âme respire en Son Esprit. Je suis avec vous et je vous parle de petites et de grandes choses. Je ne me lasserai pas de vous parler de mon Fils - l'amour véritable. C'est pourquoi, chers enfants, ouvrez-moi vos cœurs. Permettez-moi de vous conduire maternellement. Soyez les apôtres de l'amour de mon Fils et mes apôtres. En tant que mère, je vous aime. N'oubliez pas ceux que mon Fils a appelés pour vous guider ; portez-les dans votre cœur et priez pour eux. Je vous remercie. »

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

ABUS SEXUELS -PAPE FRANCOIS
6/01/2018



++++++++++++++++++++++++++++++++++++


LE CAS STEPINAC BLOQUE-T'IL LA RECONNAISSANCE DE MEDJUGORJE ?

10/01/2018



MON HYPOTHESE


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++



AFFAIRE OSORNO - MGR JUAN BARROS- KARADIMA
12/01/2018


VISITE DU PAPE AU CHILI - AFFAIRE D'OSORNO

SANTIAGO (Reuters) - Les chiliens protestent contre la nomination du pape François en 2015 d'un évêque catholique accusé de protéger un présumé pédophile menacent de jeter une ombre sur la visite du pape en Amérique du Sud la semaine prochaine


Le pape François, originaire de l'Argentine voisine et ayant vécu brièvement au Chili, a défendu l'évêque d'Osorno, Juan Barros, et affirme que les allégations selon lesquelles il aurait dissimulé les abus de l'un des prédateurs sexuels les plus notoires du Chili n'étaient pas fondées.

AFFAIRE D'OSORNO (suite)
en 2015
La police de la ville d'Osorno avait indiqué qu'au moins 650 personnes se sont présentées à la cathédrale vêtues de noir pour protester contre l'ordination de Juan Barros.
Les manifestants disent que Mgr Barros avait utilisé sa position dans l'Église pour tenter de dissuader une enquête sur les actions de son mentor, Fernando Karadima.
L'évêque Barros nia les allégations.

Plus de 1000 personnes avaient écrit au Pape François pour lui demander de revoir l'ordination.

LE PAPE VOULAIT QUE BARROS DEMISSIONNE ET EST INTERVENU

MAIS SON PLAN A MAL FONCTIONNE


Dans sa lettre du 31 janvier 2015, écrite en réponse aux plaintes des dirigeants de l'église chilienne concernant la nomination de Barros, Francois a révélé pour la première fois qu'il savait que la question était controversée et que son ambassadeur au Chili avait essayé de trouver un moyen pour contenir les dommages bien avant que le cas fasse les manchettes

Francois a déclaré au comité que son ambassadeur, Monseigneur Ivo Scapolo, avait demandé à Barros de démissionner en 2014 comme évêque des forces armées chiliennes, un poste très médiatisé, et l'avait «encouragé à prendre une année sabbatique avant d'assumer toute autre responsabilité pastorale»


suite

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


LE PAPE FACE A LA FRONDE DES VICTIMES D'ABUS SEXUELS



14 /01/2018
A l’occasion du voyage du souverain pontife au Chili et au Pérou cette semaine, les associations de plusieurs pays se réunissent ce lundi à Santiago. Objectif : créer, en juin, une ONG mondiale....Le pape François a beaucoup déçu les victimes», relève un expert du dossier. En 2014, il avait créé la Commission pontificale de protection des mineurs. Au terme de ses trois ans de travaux, on ignore si elle sera reconduite ou non dans ses fonctions. Devant l’inertie et le peu d’avancée, deux grandes personnalités, Peter Saunders et Marie Collins, eux-mêmes victimes de prêtres pédophiles, avaient cessé d’y siéger.





15/01/2018

Plusieurs associations lancent une ONG internationale de soutien aux victimes de prêtres pédophiles
Baptisé "Ending Clerical Abuse",






22/1/2018
OSORNO

le Pape doute des victimes mais présente ses excuses pour avoir demandé des preuves de la culpabilité de Barros